• "La nuit des temps" Barjavel

    Résumé: L'Antarctique. À la tête d'une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n'y a rien, juste le froid, le vent, le silence. Jusqu'à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l'euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.

     

    Mon avis: "La nuit des temps" de Barjavel est un roman que j'ai lu plusieurs fois. Pour moi c'est un classique qu'il faut au moins avoir lu une fois dans sa vie..

    Phebusa une blogueuse littéraire m'a proposé de faire une lecture commune de ce livre et bien évidement j'ai dis oui. ça faisait un moment que je ne l'avais pas lu donc c'était le bon moment de ressortir le livre de ma bibliothèque.

    On a commencé la lecture et on a décidé de couper l'histoire en plusieurs parties afin que l'on puisse donner notre avis au fil de notre lecture.

    Cette chronique sera différente des autres. Je vais remettre le titre des parties ainsi que mon avis sur chacune d'entre elles. Mon ressenti sur l'histoire a été fait au fil de ma lecture. Attention pour ceux et celles qui n'ont pas lu le livre, risque de spoilers!!

    Partie 1: [LA NUIT DES TEMPS - Premières impressions - 0 à 5% du livre].

    En ce début d'histoire, c'est l'effusion ça part dans tous les sens. Comme tu le soulignes bien Phebusa d'Or on sent qu'une énorme découverte est sur le point d'avoir lieu... les nations ne s'entendent pas au mieux.. Il y a beaucoup de négociations surtout entre les pays riches et pauvres.. Ils n’œuvrent pas dans le même but. Certains veulent le pouvoir et les richesses tandis que les autres sont plus "humains" et prônent l'égalité...

    L'écriture de Barjavel est plaisante. En commençant ce livre on a plus l'impression d'être dans un documentaire qu'une romance. Pour le moment pas d'attache aux personnages qui sont trop nombreux. Le décor est planté: la glace, le froid, mais que vont-ils bien découvrir? .....

    Partie 2: [LA NUIT DES TEMPS - Première partie - jusqu'au 30% du livre: on va jusqu'au moment suivant : "Le communiqué, le réveil et la révélation du prénom"].

    La découverte est un choc pour tout le monde même nous lecteur.. on se demande si ils vont se réveiller? si ils ne sont pas déjà morts... Deux êtres mais qui réveiller en premier de peur de faire quelque chose d'irréversible?...

    La tâche est difficile toutes le caméras sont braquées vers cette événement planétaire... le monde retient son souffle... une seule question comment est-ce possible... Comme le souligne si bien Phebusa d'Or la phrase "tout aurait pu être différent si l'homme avait été réveillé en premier".. nous fait penser qu'il y aura des imprévus et que ce miracle de la vie n'aura peut être pas une fin heureuse....

    Partie 3: [LA NUIT DES TEMPS - Deuxième partie de 30% à 60% - De la révélation du prénom jusqu'au moment où la femme apprend ce que Coban veut faire d'elle]

    Lors de son réveille elle est affolée.. Où est-elle qui sont ces gens qui l'observe. Comment se faire comprendre quand on ne parle pas la même langue... la seule chose qu'on arrive à déchiffrer c'est son prénom: Eléa... un prénom aussi beau que la jeune femme allongée dans cette chambre, nue... L'heure est grave, Eléa n'arrive pas à se nourrir son estomac ne supporte pas la nourriture du XXéme siècle.. Avec beaucoup de patience seul Simon réussira à trouver comment communiquer avec la jeune femme. Il est patient et il ne supporte pas qu'on lui fasse du mal. Cette femme si parfaite à ses yeux que lorsque nous lisons ses écrits on se rend compte qu'il en est tombé amoureux.... Simon un personnage attachant (le seule avec Eléa). Le seul qui a pour préoccupation le bien être de cette femme. Il réussira à la protéger un temps mais en lisant le prologue on a déjà certaines réponses..... Elea a été retrouvé dans la glace avec plusieurs gadgets. On apprend comment celle-ci se nourrit. Grâce à un casque les chercheurs vont en apprendre plus sur le passé de la jeune femme. Comment vivait son peuple. Quels étaient les différents rituels? On en apprendra plus sur l'homme de sa vie... Jusqu'au jour ou tout bascule... Sa rencontre avec un certain Coban va être le début de ses malheurs....

    Partie 4: [LA NUIT DES TEMPS - Dernière partie - de 60% à 100% - Du moment où Coban leur apprend son projet jusqu'à la fin du roman]

    Au fil de la lecture, j'appréhendais la fin...
    Il y a certains éléments de la course poursuite que j'avais oublié... mais la fin comment l"oublier....

    Le monde est en guerre... les peuples ne s' entendent pas..

    Malgré cette fuite Paikan se rendra compte qu il a envie que sa femme reste en vie même si il doit en payer le prix...

    De retour dans le futur on remarque qu' Eléa souffre de ne pas être avec l'amour de sa vie. Tous ses souvenirs l'ont anéanties... Elle reste fragile et on sent que sans Paikan elle n'a pas sa place dans ce nouveau monde. Tout est si différent.. J'ai compris son choix mais quand on apprend l'identité de l'homme endormi on a qu'une envie: hurler "non ne fais pas ça". Il est trop tard.. Les larmes coulent mais comme tu le dis si bien Phebusa les deux personnages sont réunis pour l'éternité.

    En parallèle l'intrigue est forte il y a des trahisons.. Le site menace d'exploser il faut rapatrier tout le monde... On referme ce livre le cœur gros mais on se dit qu'après 900 000 ans dans la glace avaient-ils leur place dans ce nouveau monde...

    Une lecture coup de cœur :) 

    En bref: Un roman universel devenu un classique de la littérature mêlant aventure, histoire d'amour et chronique scientifique.

    Note: 5/5 coup de cœur!!

    "La nuit des temps" Barjavel

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :